FANDOM


Inferno
InfernoTitre
Docteur: Troisième Docteur
Compagnons: Liz Shaw, le Brigadier
Ennemi: Les Primords
Cadre: Terre, les années 70

La Terre (Univers parallèle)

Détails sur la production

Saison: 7 (série classique)
Épisode: 4è histoire
Scénariste: Don Houghton
Réalisateur: Douglas Campfield

Barry Letts

Producteur: Barry Letts
Diffusion: du 9 mai au 20 juin 1970
Durée: 7x25 minutes
Extrait mémorable (VO)
Death by fire extinguisher - Doctor Who - Inferno - BBC03:51

Death by fire extinguisher - Doctor Who - Inferno - BBC

Chronologie

←Précédent Suivant→
The Ambassadors of Death Terror of the Autons

Inferno (Enfer) est le quatrième et dernier épisode de la saison 7 de la série originale de Doctor Who. Ce serial en sept parties était le dernier épisode télévisé à faire apparaître Caroline John dans le rôle de Liz Shaw, et le premier à faire figurer le concept de mondes parallèles.

À ce jour, l'épisode n'a jamais été diffusé en France.

SynopsisModifier

Alors que le Docteur s'intéresse à un projet visant à pénétrer pour la première fois la croûte terrestre, un meurtre à lieu sur le site du projet et UNIT commence à enquêter

Mais le Docteur, tentant de réparer le TARDIS, se trouve transporté dans un monde parallèle un peu différent, où le projet de forage se trouve à un stade plus avancé...

Résumé détailléModifier

Première partieModifier

Un projet visant à percer la croûte terrestre est mit en place par le professeur Stahlman, un scientifique. Ce projet, surnommé "Inferno" (Enfer) vise à atteindre des poches de "gaz Stahlman", une toute nouvelle source d'énergie. Keith Gold , le directeur du projet, fait venir un professionnel du forage de pétrole, Greg Sutton, sans demander l'avis de Stahlman, car il craint pour la sécurité du projet.

Le Docteur travaille là-bas en tant que conseiller, car il a un projet personnel, celui d'utiliser l’énergie nucléaire du site pour faire fonctionner la console de son TARDIS. 

Slocum, un employé réparant un tuyau de forage, touche par inadvertance un fluide étrange et commence une étrange mutation. Il sort du site et tue un agent de sécurité avec une clef à molette puis s'enfuit. UNIT, qui est aussi sur les lieux afin d'assurer la sécurité, commence à enquêter. Le Brigadier Lethbridge-Stewart demande son aide au Docteur, qui lui conseille de rechercher Slocum plus activement, puis retourne dans le local où il travaille.

Slocum entre dans la salle de contrôle du réacteur nucléaire et pousse celui-ci à la puissance maximum. Pendant ce temps, le Docteur commence son expérience mais a cause du trop plein de puissance, il se dématérialise et se retrouve dans un endroit étrange, qu'il compare à des limbes, et revient quand Liz coupe l’arrivée d'énergie.

Un alarme se déclenche sur le lieu du projet à cause de la montée de puissance. Alors que le Docteur, Liz et le Brigadier découvrent un technicien assommé par Slocum dans la salle de contrôle, celui-ci fait irruption dans la pièce.

Deuxième partieModifier

Un des soldats tire sur Slocum. Celui-ci parvient à le frapper avant de s’effondrer. Le Docteur baisse alors le niveau de puissance du réacteur.

Inferno2

Le Docteur et le Brigadier enquêtent

Par la suite, il explique au Brigadier que le son que faisait Slocum lui faisait penser à l'éruption du Krakatoa et qu'il pense qu'il y a un lien entre les deux. C'est alors que les militaires s’aperçoivent que le technicien et le soldat frappés par Slocum ont disparut. Le Brigadier et le sergent Benton retournent dans la centrale, mais le Docteur aperçoit Wyatt, le soldat. Ce dernier a commencé à se transformer, comme Slocum. En essayant de tuer le Docteur, il tombe du   toit de l'usine.

Keith, ayant récupéré l'étrange substance du tuyau, le montre à Stahlman et au Docteur, leur expliquant que les analyses n'ont donné aucun résultat. Comme le pot s'apprête à éclater, Stahlman le remet dans sa boîte en dépit de la chaleur. Le Docteur lui dit que les ordinateurs conseillent d'arrêter le forage, mais il refuse et en plus coupe le courant destiné au TARDIS du Docteur. Il demande ensuite à Petra, son assistante, d’accélérer le forage. Après qu'elle soit partie, il se sent légèrement affecté, ayant touché le liquide du pot fissuré.

Il essaye de détruire un composant de l'ordinateur qui lui donne tort, mais le Docteur arrive et le maîtrise avec une prise de "karaté vénusien" lorsqu'il l'attaque. Le Brigadier arrive alors, et le Docteur relache Stahlman. Ils l'interrogent, mais Lethbridge-Stewart dit au Docteur qu'étant le patron, Stahlman peut faire ce qu'il veut. Lorsqu'il est sûr que personne ne le voit, Stahlman détruit le micro-circuit.

Ayant discrètement réactivé l'arrivée de courant vers la console du TARDIS, le Docteur retourne à son hangar et envoie Liz à l'usine afin de pouvoir poursuivre son expérience seul. Stahlman se rend compte que le Docteur utilise la puissance de l'usine et recoupe le courant. Liz, se rendant compte que le Docteur lui a menti, retourne au hangar avec le Brigadier. Ils arrivent juste au moment où le Docteur et la console, ainsi que sa voiture Bessie disparaissent.

Troisième partieModifier

Liz essaie de faire revenir le Docteur, mais Stahlman ayant coupé le courant, elle ne peut rien faire. Elle explique au Brigadier que le Docteur est piégé là où il est. Ils essaient de convaincre Stahlman de remettre le courant mais il refuse, malgré la menace de Keith d'aller au Ministère prévenir qu'il augmente la vitesse de forage sans autorisation. Stahlman continue d'être infecté, mais n'écoute pas la suggestion de son assistante d'aller voir un médecin.

Pendant ce temps, le Docteur se réveille dans son hangar, à coté de sa voiture et de son TARDIS. En sortant il se fait tirer dessus par un militaire. Il s'enfuit avec Bessie alors que d'autres soldats tentent de le tuer.

Il se cache derrière des poubelles et les sème. Alors qu'il monte sur le toit de l'usine pour ne pas se faire repérer, il se fait attaquer par un homme contaminé. Il l’asperge à l'aide d'un extincteur pour le repousser et s'enfuit, mais un soldat, contaminé lui aussi, apparaît et tente de le tuer. Les soldats de UNIT, l’apercevant, lui tirent dessus et le tuent. 
Liz p

Liz du monde parallèle

Le Docteur, se cachant, aperçoit Liz habillée en militaire et qui ne semble plus être scientifique à UNIT mais "Chef de Section". Elle ne le reconnait pas et l'arrête. Elle l’emmène au Brigadier, dont l'apparence est elle aussi différente. Il   ne le reconnait pas non plus, tout comme Benton, et se présente non pas comme "Brigadier" mais comme "Brigadier-Leader" (Brigade-Leader) Lethbridge-Stewart.

Le Docteur commence à comprendre ce qui lui arrive. Il dit au autres que son nom est "Docteur John Smith" et qu'il vient d'un continium espace-temps parallèle. Ils ne le croient pas mais le Brigadier-Leader l'emmène voir le directeur. Sur le chemin, le Docteur constate que dans ce monde, le forage est beaucoup plus avancé que dans le sien.

Lorsque le Docteur voit Stahlman, celui-ci lui explique que sir Keith est mort dans un accident de voiture en allant au Ministère, à Londres. Puis il dit à Lethbridge-Stewart de l'emmener loin de lui. Tout comme dans le monde du Docteur, Sutton essaie de convaincre Petra que Stahlman agit dangereusement, mais elle n'y prête pas attention.

L'infection du Stahlman de cet Univers, lui aussi touché, lui fait de plus en plus mal, mais sans le transformer complètement.
Brig p

Le Brigadier du monde parallèle

Pendant ce temps, le Docteur demande au Brigadier-Leader ce qui va advenir de lui, et apprend qu'il sera fusillé, le pouvoir militaire ayant tous les droits. Lorsque le Brigadier sort de la pièce, Liz l'informe que le Docteur n'existe dans aucune archive, comme il l'avait dit.

À l'usine, Petra apprend à Sutton et Stahlman qu'une fuite a été repérée à la tête du forage. Stahlman prend la chose à la légère et ne s'inquiète pas. Le Docteur échappe à Benton, censé le garder, pendant qu'une alerte est sonnée à cause de la fuite. Le Brigadier-Leader menace alors les techniciens de tirer si ils quittent leur poste, malgré le danger. Le Docteur essaie de réparer l'ordinateur mais Benton le voit et lui ordonne de le suivre dehors, ou bien il tire.

Quatrième partieModifier

La Chef de Section Elizabeth Shaw intervient et dit à Benton qu'elle va prendre en charge le Docteur. Celui-ci répare l'ordinateur, qui se remet à émettre des messages d'alertes. Sutton et Stahlman arrivent, mais ce dernier refuse d'écouter, prétendant que tout est sous contrôle. Mais la situation est critique et lorsque le Docteur propose d'inverser tous les systèmes et que Sutton lui donne raison, Stahlman est obligé d'accepter. Liz et Benton ramènent le Docteur dans le bureau du Brigadier-Leader, et Liz le questionne sur le monde parallèle d'où il prétend venir. Il lui demande si elle n'a jamais pensé à une carrière scientifique, et voit que c'est le cas.

Par la suite, l'état d'urgence s'arrête, et Liz dit au Docteur qu'elle pourrait l'aider si il lui disait toute la vérité. Il réplique que c'est lui qui essaie de les aider.
Doc int

Le Docteur interrogé

Stahlman, ayant l'intention de redémarrer le forage, rappelle à Sutton qu'il n'est pas indispensable et lui fait comprendre qu'il ne doit pas se mettre sur son chemin. Liz Shaw et Lethbridge-Stewart commencent l'interrogatoire du Docteur. Il dit qu'il est arrivé seul, par accident, parce que la console TARDIS l'a fait dériver. Ils ne le croient pas et recommencent l'interrogatoire, quand Stahlman entre. Le Docteur lui demande alors d'enlever son gant et constate qu'il a été infecté Le Brigadier-Leader l'envoie alors se faire enfermer dans une cellule.

Pendant ce temps, dans le monde du Docteur, le Brigadier Lethbridge-Stewart a fouillé tout le complexe, sans trouver la moindre trace du Docteur. lui et Liz en déduisent qu'il doit être quelque part dans l'Espace-Temps.

Sir Keith va prévenir Stahlman qu'il se rend au ministère et qu'il fera part au ministre de ses inquiétudes concernant la sécurité du forage. Il explique part la suite au Brigadier et à Liz Shaw qu'il ne pense pas que le ministre l'écoutera.

Le Docteur, dans le monde parallèle, appelle un sergent car le prisonnier qui est dans la cellule à coté de la sienne semble être malade. Quand le militaire rentre dans la cellule, le Docteur s'aperçois que ce prisonnier était infecté et s'était transformé. le prisonnier tue le soldat et écarte les barreaux pour tuer le Docteur, qui le repousse à l'aide de son matelas et sort par l'autre cellule. Une fois à l’extérieur, il se cache dans un camion, puis enfile une combinaison et se faufile dans un groupe de techniciens.

Lorsqu’il arrive dans la salle de contrôle, il dit aux techniciens d'arrêter le forage. Stahlman ordonne à Lethbridge-Stewart de le tuer. Sutton se jette sur lui pour l'en empêcher et permettre au Docteur de fuir, mais des militaires arrivent et Stahlman ramasse un pistolet puis le pointe sur le Docteur.

Cinquième partieModifier

Le forage atteint le point zéro et le choc provoque un tremblement du sol. Les techniciens paniquent et s'enfuient de la salle. Le Docteur se relève et tombe nez à nez avec Sutton qui compte aller lui-même voir ce qui ne va pas avec la tête de forage. Ils y vont tous les deux mais Sutton se fait attaquer par Stahlman, qui lui enlève son masque de protection. Le Docteur arrive, et alors qu'il se bat avec Stahlman, Sutton réussi à assommer celui-ci, et ils sortent de la salle. Quand ils essayent d'y retourner pou retourner chercher Stahlman, la porte se ferme de l'intérieur, les empêchant de rentrer.

À l'intérieur, Stahlman force les techniciens inconscients à toucher le liquide responsable de l'infection.

Le Brigadier-Leader Lethbridge-Stewart et Liz informent les autres que des tremblements de terre sont reportés partout en grande-Bretagne, et que le gouvernement a décidé d'évacuer la zone, excepté pour le personnel essentiel. Quand Sutton demande au Docteur si il est possible de reboucher le trou, celui-ci lui répond que c'est trop tard, et que quand la pression va augmenter, la Terre sera détruite.
Primord

un Primord

À ce moment-là, le prisonnier infecté entre dans la salle. Le Brigadier-Leader lui tire dessus à plusieurs reprises, mais il ne s'effondre que lorsque le Docteur l'asperge à l'aide d'un extincteur. Il en déduit qu'ils sont vulnérables au froid. Lorsque Sutton s'apprête à partir loin du complexe, Lethbridge-Stewart ordonne à Benton de ne laisser personne sortir de l'usine.

Le Docteur dit à Liz qu'elle peut l'aider à sauver l'autre monde, si ils le laissent accéder à son TARDIS. Le Brigadier-Leader les accompagne au hangar. Mais lorsqu'ils voient la console, ils ne la croient pas capable de faire ce que le Docteur prétend, et Liz demande une démonstration à ce dernier. Il accepte et met en marche les circuits du TARDIS avant de disparaître puis de réapparaître quelques secondes plus tard. Il leur explique qu'il a fait, de son point de vue, un voyage de quelques secondes dans le futur et que maintenant l'énergie est épuisée. Quand Lethbridge-Stewart demande si il est possible pour lui de les emmener dans son monde, il prétend que c'est impossible. Pendant ce temps, Sutton et Petra Williams entendent par un interphone des voix provenant de la salle de la tête de forage, alors que ces techniciens devraient être morts.

Le Docteur et les deux autres arrivent, et la voix de Stahlman se fait entendre. Le Docteur leur demande de ne pas le laisser sortir mais le Brigadier-Leader le menace avec son arme. Stahlman et les techniciens, complètement transformés, sortent de la salle. Ils bloquent les deux seules sorties et infectent Benton, qui vient de rentrer dans la salle. Les autres réussissent à sortir et ferment la porte.

Pendant ce temps, dans le monde du Docteur, sir Keith réussit à convaincre le ministre mais est victime d'un accident de voiture.

Dans le monde parallèle, le Docteur explique qu'il a un plan pour les sortir du bâtiment quand les créatures réussissent à casser la porte.

Sixième partieModifier

Le Docteur repousse les créatures à l'aide d'un extincteur. Le Docteur dit qu'ils reviendront dans 10 minutes quand la chaleur aura remonté. Il vérifie que le courant fonctionne toujours et demande à l'assistante de Stahlman si elle peut remettre à zéro les réacteurs afin de faire marcher la console de son TARDIS. Sutton se rend compte qu'ils peuvent utiliser les systèmes de refroidissement de l'usine,comme les extincteurs, contre les créatures.

Alors que celles-ci cherchent à entrer, ils les repoussent avec l'extincteur et courent à la salle de contrôle. Sutton tente de mettre en marche le système quand Stahlman entre dans la pièce par une autre entrée et que les autres créatures arrivent elles aussi. Lethbridge-Stewart refroidit Stahlman grâce à l'extincteur puis repousse les autres. Sutton réussit à remettre en marche le circuit de refroidissement et Lethbridge-Stewart, Liz et Petra sortent pendant qu'il tient les créatures à distance. 
Brig & cre

Le Brigadier-Leader repousse les Primords

Dans le monde du Docteur, Lethbridge-Stewart apprend la disparition de sir   Keith. Il envoie chercher Stahlman mais celui-ci refuse de le voir, et il demande à Benton de le forcer à venir. Sutton va dans le hangar du Docteur demander à Liz si elle ne sait pas où il est. Elle lui dit qu'il à eu "une sorte d'accident" mais n'en dit pas plus, et il lui apprend la disparition de sir Keith. Pendant ce temps, le Brigadier demande à Stahlman si il ne sais pas quelque chose sur la disparition de Keith. Il demande ensuite à ce que le projet de perforation de la croûte terrestre soit retardé. Stahlman refuse.

Pendant ce temps, le Docteur réussit à remettre en marche l'énergie. Lui et Sutton sortent du complexe et vont dans le hangar. Puis ils repartent tous les deux à l’extérieur chercher du matériel. Quand ils reviennent, le Docteur montre à Sutton la console de son TARDIS et lui explique qu'il a glissé accidentellement du côté de leur dimension. Pendant ce temps, le Brigadier-Leader essaie de persuader Liz qu'ils peuvent se servir de la machine du Docteur pour s'échapper, mais elle lui dit qu'ils ne peuvent pas le forcer et qu'ils ne savent pas comment faire fonctionner le TARDIS. Lethbridge-Stewart décide alors de le tuer si il essaie de s'enfuir sans eux. Petra met en route le courant mais rien ne se passe. Stahlman entre alors dans la salle. Lethbridge-Stewart lui tire dessus et ils courent rejoindre le Docteur. Mais le Brigadier-Leader devient hystérique et essaye de tuer Sutton qui se moque de sa panique. Comme son arme est vide, il essaye de le frapper mais l'autre le maîtrise. Le Docteur les empêche d'aller plus loin. Sutton se rend compte que Petra est retournée à la salle de contrôle pour essayer de remettre en marche le courant et va la rejoindre.

Là-bas, Stahlman se relève mais Sutton l'asperge avec l'extincteur et dit à Petra de se dépêcher. Elle réussit à remettre le courant et dans le hangar, la console du TARDIS se met à fonctionner. Alors que le Docteur se prépare à partir, Lethbridge-Stewart le menace avec son arme et lui demande de les emmener avec lui. Liz lui tire dessus pour laisser une chance au Docteur de partir, et au même moment
Lave
une éruption gigantesque due au forage se produit. Le Docteur n'arrive pas à faire démarrer le TARDIS et une vague de lave arrive droit sur le hangar.

Septième partieModifier

Dans le monde du Docteur, Liz découvre celui-ci évanouit dans le hangar aux cotés de Bessie et de la console du TARDIS. Elle envoie Benton chercher le Brigadier. Dans la centrale, Stahlman ordonne une accélération du forage, dépassant les limites de sécurité. Quand Petra essaie de le convaincre de renoncer il est pris de vertiges. Sutton essaie lui aussi de le convaincre d'arrêter mais Stahlman veut atteindre le niveau de perforation zéro le plus tôt possible. Pendant ce temps, Liz examine le Docteur et dit au Brigadier qu'il est dans une sorte de coma. Alors qu'une alarme sonne dans l'usine, le Docteur gémit à propos d'un tuyau qui a explosé et dit d'inverser tous les systèmes. Liz va à l'usine et le dit à Sutton, qui inverse les systèmes sans prévenir Stahlman. C'est alors que le Docteur se réveille et, voyant le Brigadier, fait une réflexion sur sa moustache. Il raconte ensuite à lui et à Liz ce qui c'est passé dans le monde parallèle. Puis sir Keith entre et explique qu'il a eu un accident mais y a survécu. Le Docteur comprend que tout n'est pas sensé se produire forcément comme dans le monde parallèle. Il va à l'usine et tente de détruire les commandes mais le Brigadier est forcé de l'arrêter.

Stahlman ordonne à son assistante d'augmenter la chaleur de l'usine, bien qu'elle fonctionne normalement, puis est à nouveau pris de vertiges. Il envoie ensuite tous les techniciens hors de la salle du forage, voulant tout contrôler seul. Pendant ce temps, le Docteur assomme les soldats sensés l'emmener et monte sur le toit de l'usine où il se fait attaquer par un homme infecté. Il se saisit d'un extincteur et l'utilise, et l'autre s'effondre à cause du froid.

Dans la salle de forage, Stahlman touche le liquide s'échappant d'un tuyau et se transforme complètement. Liz, ayant réparé l'ordinateur, voit que celui-ci conseille d'arrêter le forage. Sir Keith explique qu'il n'a pas l'autorité nécessaire et que l'ordre doit venir de Stahlman. Celui-ci, devenu une des créatures, sort alors de la salle du forage. Le Docteur de saisit d'un extincteur, imité par Sutton et tous deux aspergent la créature qui s'effondre. Petra donne l'ordre aux techniciens d'arrêter tout mais même après le forage se poursuit toujours. Le Docteur va dans la salle de forage et arrête les contrôles.

Le compte à rebours s'arrête et le Docteur conseille à sir Keith de faire boucher le puits et le brigadier dit qu'il va s'occuper de Stahlman.
Stahl

Le professeur Stahlman

Alors que le Docteur et Liz travaillent sur la console du TARDIS, Lethbridge-Stewart et sir Keith viennent leur annoncer que le projet à été officiellement abandonné. Le Docteur peut néanmoins utiliser une dernière fois l’énergie du réacteur nucléaire avant qu'il soit démantelé. Agacé par le Brigadier, il décide de partir tout de suite, pensant que la console du TARDIS fonctionne maintenant. Il met les contrôles en marche et disparaît. Mais il réapparaît, n'ayant réussit qu'à faire un voyage de quelques secondes dans le temps et de quelques mètres, atterrissant dans un dépôt à ordures.

CastingModifier

InformationsModifier

IndividusModifier

TARDISModifier

  • La console du TARDIS peut être retirée de la capsule et peut voyager toute seule mais a besion d'une source d'énergie.

RéférencesModifier

  • The Face of the Enemy est un sequel de cette histoire, on y revoit le monde parallèle visité par le Docteur.

NotesModifier

  • Les titres de production pour cet épisode étaient The Mo-Hole ProjectOperation Mole-BoreThe Mole-Bore et Project Inferno.
  • Les créatures ne sont jamais nommées, mais sont créditées sous le nom de "Primords" aux génériques.

AudiencesModifier

  • Partie 1 - 5,7 millions 
  • Partie 2 - 5,9 millions
  • Partie 3 - 4,8 millions
  • Partie 4 - 6,0 millions
  • Partie 5 - 5,4 millions
  • Partie 6 - 5,7 millions
  • Partie 7 - 5,5 millions
Saison 7 (1970)
Spearhead from SpaceDoctor Who and the SiluriansThe Ambassadors of DeathInferno
←Saison 6
Saison 8→

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard