FANDOM


The Comfort of the Good
Couverture-11-13
Docteur: Onzième Docteur
Compagnons: Alice Obiefune - John Jones - ARC
Personnages principaux: L'Entité - Ada Obiefune
Ennemi: Le chasseur de talent
Cadre: Rome, 312 avnt J.C. - Londres, 2015
Titre français: La Consolation des Bons

Détails

Scénariste: Al Ewings - Rob Williams
Éditeur: Andrew James (UK)

Emmanuel Bouteuille et Richard Saint Martin (FR)

Dessinateur: Simon Fraser
Maison d'édition: Titan Comics (UK)

Akileos (FR)

Couleur: Gary Calwell
Lettrage: Richard Starkings

Jimmy Betancourt

Détails de publication

Date de publication: Juillet - Août 2015 (UK)

Mai 2017 (FR)

Publié dans: Doctor Who : The Eleventh Doctor #14 - 15 (UK)

Doctor Who : Le Onzième Docteur - Conversion - Tome 3 (FR)

Navigation

Doctor Who : le Onzième Docteur
←Précédent Suivant→
Conversion (Comics) The Then and the Now (Comics)

La Consolation des Bons (The Comfort of the Good) est la treizième aventure et dernière de la saison 1 en deux parties de la série consacrée au Onzième Docteur publiée par Titan Comics.

Cette aventure voit le départ de John Jones et de ARC comme compagnons du Docteur. Elle marque aussi la fin des confrontations avec Le chasseur de talent, Avotreservice.cop et l'Entité

Ce comics a été publié en français par l'éditeur Akileos en mai 2017.

Synopsis Modifier

Depuis les événements du pont Milvius, Jones a disparut. Dans son grenier, brisant le quatrième mur, il nous parle de ses souvenirs, de son rêve de devenir une étoile de la musique, et que bien qu'il soit mort, il soit devenu une étoile.

02-11-13

Histoire détaillée Modifier

Partie 1 Modifier

Rome, 312 avant J.C.. Le Docteur était banni du TARDIS qui refusait de s'ouvrir à lui à la suite de ses nombreux échecs pour sauver l'Entité après lui avoir fait tant de mal. Il avait Jones à retrouver et sauver, aussi il tenta de convaincre sa machine de le laisser entrer. Puis très vite, il perdit son sang froid et lui ordonna de se déverrouiller. Le TARDIS se dématérialisa et disparût.

Le Docteur rentra dans une colère et un chagrin désespérant. Alice Obiefune tenta de le réconforter, de le motiver, mais il refusait d'entendre. D'après le Docteur, il existait un lien de confiance entre le TARDIS et son pilote. Si ce lien était rompu, la machine retournait sur Gallifrey ou auprès du Seigneur du Temps le plus proche. Or comme le rappela le Docteur, sa planète et son peuple n'existaient plus. Il ignorait donc où sa machine se trouvait. Enfin, Alice le prît dans ses bras, et le Docteur s'apaisa quelque peu. Elle demanda à ARC de venir soutenir lui aussi le Docteur, mais il avait de la rancœur contre lui de l'avoir fait souffrir pour contrer l'invasion des Cybermen, ce qui démoralisa encore plus le Docteur.

Cependant, ARC dit pouvoir communiquer avec Jones et commença à lui parler par contact psychique, lui demander où il était. Mais Jones, qui se croyait mort, ne crût pas avoir vraiment entendu sa voix. Il volait dans les airs et passait au-dessus de la maison de sa mère. Soudain, ARC, Alice et le Docteur apparurent à Jones pour lui faire comprendre qu'il n'était pas mort mais absorbé par l'Entité. Cependant, il allait bientôt mourir : l'Entité se dirigeait vers "la fin du flux temporel".

Cependant, le lien psychique se brisait, et l'Entité, effrayée, fuyait vers "le néant". Pour l'arrêter, Jones devait lui redonner de l'espoir envers la réalité, utiliser son talent pour lui redonner confiance.

17-11-13

Soudain, une énorme masse blanche, semblable à un vaisseau spatial apparut devant le Docteur, Alice et ARC. En sortit Jones, mais sous une forme spéciale dut à son union avec l'Entité. Il lui a redonner "de la bienveillance à l'égard des choses" en lui chantant ses chansons. L'Entité avait compris que le Docteur et ses compagnons n'étaient pas ses ennemis. Il leur proposa de les amener où ils voulaient dans le temps et dans l'espace. Par cet acte, ARC et l'Entité faisait de nouveau un. Le Docteur leur demanda de le conduire vers le TARDIS.

Ils téléportèrent vers Londres, en 2015. Le Docteur courut vers son TARDIS qui avait rejoint le Seigneur du Temps le plus proche : sa mère.

Partie 2 Modifier

22-11-13

Le Docteur rentra dans le TARDIS, et fît face au Chasseur de talent qui avait pris l'apparence de la mère du Docteur. Il ressemblait suffisamment à un Seigneur du temps pour que le TARDIS le choisisse comme pilote. Très vite, le Docteur fût à nouveau expulsé du vaisseau. Effondré, Alice tenta encore de le faire surmonter cette perte comme elle essayait de surmonter la sienne. Le prenant par le bras, elle le força à courir. Une immense créature tentait d'intercepter le TARDIS au-dessus de Trafalgar Square.

D'après Alice, c'était Jones, ARC et l'Entité qui empêchaient le chasseur de talent de s'enfuir avec le TARDIS. Alice demanda au Docteur de se ressaisir et de trouver un plan. Alors, il se servit des restes du lien télépathique existant entre Alice et le TARDIS pour parler avec son vaisseau.

Alors le Docteur lui parla, lui demanda de l'aide. Le lien se brisa. Le TARDIS avait de nouveau disparût mais pour se matérialiser aux pieds du Docteur.

07-11-13

Croyant s'être débarrassé de ceux qui tentaient de le retenir, le chasseur de talent, un verre de champagne à la main, exprimant ses désirs d'empire, fût surpris de voir le Docteur et Alice dans le TARDIS. Se jetant sur eux, il n'eût pas le temps de les empêcher de faire voyager le TARDIS.

Ayant compris que le TARDIS ne répondait plus à sa volonté, le chasseur de talent sortit. Or, ils s'étaient matérialisé sur l'Entité, et le chasseur de talent fût pris par le col par Jones. Il lui demanda ce qu'il désirait, lui promettant de le lui donner pour toujours. Le chasseur de talent l'exprima, mais fût réabsorbé par l'Entité.

12-11-13

Alice jugea cette fin trop facile pour le chasseur de talent, après ce qu'il avait fait. Le Docteur lui demanda de tourner la page. Ce qu'elle fît, et elle lui sauta dans les bras. Le Docteur demanda si ARC avait besoin d'aide pour s'occuper de l'Entité, mais ce dernier répondit "nous ne faisons qu'un, Docteur.", alors le Docteur les quitta. Jones se vit proposer de rester uni à ARC et l'Entité ou de voyager avec le Docteur. Il quitta ARC mais demanda au Docteur de le ramener.

Ils retournèrent en 1962, à l'endroit même où Jones était monté dans le TARDIS : le club où il avait fait ses premiers concerts. Il remercia le Docteur de lui avoir révélé tout son potentiel, et sachant que la mère d'Alice assistait aux premiers concert de Jones, il lui proposa de rentrer pour venir la voir. Sur scène, Jones n'était plus ce chanteur sans charisme et sans présence, mais s'épanouissait. Le public, et Ada, dansait. Alice la voyait de loin et était heureuse. Le Docteur lui dit "Nous sommes tous des machines à remonter le temps, Alice. Fermez les yeux et souvenez-vous." Elle avait surmonté son deuil.

Le Docteur se proposa de ramener Alice chez elle, mais elle lui répondit que le TARDIS était son foyer et qu'elle voulait aller "de l'avant".

Univers Modifier

Technologie Modifier

  • D'après le Docteur, il existe un lien de confiance entre le TARDIS et son pilote. Si ce lien est rompu, la machine retourne sur Gallifrey ou auprès du Seigneur du Temps le plus proche.

Personnages Modifier

  • ARC en veut au Docteur de l'avoir fait souffrir pour contrer l'invasion des Cybermen.
  • Dans la première partie, Jones est absorbé par l'Entité et unit à elle et ARC.
  • Le chasseur de talent est apparu au Docteur sous l'apparence de sa mère. On comprend donc que le désir le plus cher du Docteur est de retrouver son peuple, et plus encore sa mère.
  • Alice surmonte le deuil de sa mère, sa colère contre le Docteur et veut aller de l'avant.
  • ARC s'unit avec l'Entité et tous deux ont reprit confiance envers le réel et les vivants. Ils décident de vivre ensemble, seul et sans l'aide du Docteur.
  • Jones retourne en 1962, à l'endroit même où il avait pénétré dans le TARDIS, et continu sa carrière de musicien à l'opposé de ce qu'elle était avant ses aventures, et avec la mère d'Alice dans le public.
  • Cette aventure voit le départ de John Jones et de ARC comme compagnons du Docteur.
  • Le chasseur de talent est définitivement réabsorbé par l'Entité.

Continuité Modifier

Références Modifier

  • Jones possède dans son grenier des vinyles de Franckie Lymon, Little Richard, et Elvis.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard